Moonwalk One – ciné concert – les premiers pas sur la lune – 20 juillet 20h30

Le 20 juillet 1969 à 21h56 (heure de Houston), un homme posa pour la première fois de l’histoire un pied sur la lune, Antoine Arlot s’est donné comme mission de faire redécouvrir la mission Apollo 11 et son LEM sous un angle différent. Il proposera le 20 juillet 2019, Moonwalk One en ciné-concert avec sa propre création sonore !
Quoi de plus normal, 50 ans après, jour pour jour, de vous proposer l’aventure du LEM au LEM.

Réalisé entre 1969 et 1970, Moonwalk One capte la première tentative de l’Homme de marcher sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Véritable documentaire de création, le film permet enfin de découvrir des images tournées grâce au matériel de la N.A.S.A. et à ce jour jamais montrées. Mêlant séquences d’archives et moments captés dans le vif de l’action, Theo Kamecke donne à voir cet événement tel qu’il a été vécu à l’époque : un aventure humaine incroyable, une épopée scientifique hallucinante, un bond dans le futur au sein d’un présent chaotique, mais aussi une avancée vers l’inconnu, avec ce qu’elle offre de possibilités et de changement, et de responsabilités. 

Pour le ciné-concert Moonwalk one, le musicien nancéien Antoine Arlot explore avec poésie les liens entre art et science. Il y aborde les notions d’aventure, de découverte mais aussi de limites. La musique électroacoustique réalisée en direct alterne entre timbres de saxophone et mélodie composée au thérémine. De grands paysages sonores faits de bruits étranges mêlent paroles, sons enregistrés (décollage, dialogues entre astronautes) et grandes immersions contemplatives.

[…] Un montage impressionniste, puissant et évocateur, parfois à la lisière du psychédélisme. Le Monde (à propos du film)

Ce film ne montre pas une conquête mais une quête. Une recherche dont on sent bien quelle réside également à l’intérieur de soi, par delà les défis technologiques et les patriotismes. C’est une aventure intime qui résiste au brouhaha pour faire surgir tout ce que l’Homme a de poésie dans son désir de découvrir et de grandir. C’est un film naïf, tendre et positif, qui lutte (avec une certaine ironie) contre les récupérations vulgaires d’une époque avide de divertissements. C’est un film surtout, un vrai film qui montre un grand amour de l’émotion par le cinéma.

« On portait nos pas vers un lieu innocent, vierge. Vers la lune, qui n’a pas de passé. Il n’y a rien, sauf le silence. A partir de maintenant, ce qu’il va s’y passer, c’est ce qu’on va y faire. Soit on laisse les choses terribles derrière nous, pour changer, soit on continue gaiement. Je voulais montrer une page blanche, où tout reste à écrire. » Theo Kamecke.

Réalisation : Theo Kamecke -Scénario : Theo Kamecke, Peretz Johnnes, E.G.Valens
Distribution : Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Michael Collins, Robert H. Goddard, Richard Nixon, Sharon Sites Adams.
Création sonore : Antoine Arlot – Cie Zéro G

Durée : 1h46 – à partir de 12 ans
Tarif : 15/9/7/5€

Coproduction  : La Méridienne Lunéville 
Film original distribué par E.D. Distribution

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail