Fais moi Mâle – Sortie de résidence – Compagnie la Mue/tte – 17 octobre à 18h

Compagnie La Mue/tte

Dans le cadre des sorties du LEM, nous vous proposons d’assister à une étape de travail de Fais moi Mâle nouvelle production de  la compagnie La Mue/tte. La Mue/tte est une compagnie habituée du LEM, elle est venue en résidence la saison dernière avec le spectacle Les Folles. Quant au spectacle Les intimités de l’homme orchestre il a été programmé en mars 2016. Cette saison, nous l’accueillerons pour deux de leurs projets. Fais moi Mâle est une forme courte qui sera créé le 19 octobre au Festival Micro Théâtre à Mulhouse. Venez assister à une avant-première du spectacle le 17 octobre.

En réponse à une invitation du Festival Micro Théâtre, La Mue/tte s’engage en ce début de saison dans la création d’une forme courte. Un solo sans parole qui traite de  la question du corps féminin approprié, soumis et contraint dans sa relation à l’homme et de l’inversion des rôles. Cette forme  sera présentée dans le cadre de la 4ème édition de ce festival de formes courtes à Mulhouse dont le thème donné cette année est « Johnny ».

Armée de dérision et d’humour noir, la compagnie souhaite faire une proposition autour de la chanson « Fais moi Mal, Johnny ! », et aborder les thèmes du désir, des jeux de domination entre hommes et femmes en tant que fantasmes. Et en filigrane traiter de la question du consentement.

« Magali Noël et Boris Vian se sont entendus pour produire une sorte de contre-pied féminin au machisme du rock américain. En un sens, Fais-moi mal, Johnny ! est même un rock pré-féministe. Une femme crie son appétit. Cela change. » Philippe Boggio

Cette forme courte sera l’une des étapes de travail du projet Femme Castelet  qui veut traiter de la domination masculine et de la violence faite aux femmes. Pour cela La Mue/tte expérimente les principes de masques et marionnettes fusionnés au corps, de transformations physiques, comme la métaphore de nos contradictions et de nos schizophrénies. L’utilisation de marionnettes ou d’éléments de marionnettes nous emmène vers la représentation du corps objet, niant la reconnaissance de  l’autre en tant que personne.

Production La Mue/tte – avec Delphine Bardot
Entrée libre – réservation conseillée

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail